Il mourut célibatiare...


en savoir plus

Il Mourut Célibatiare...


et cette nouvelle après un moment de bouleversement ne surpris plus personne.

Il disait souvent aux gens qui vivaient autour de lui, que pour sa vieillesse il ne voulait aucune femme à ses côtés, mais seulement des chiens et des paysans. Ses deux derniers étaient pour lui beaucoup plus fiables et sincères que les femmes.

Certes il en avait eu beaucoup, de tous les âges, de tous les rangs, et ce n’était pas seulement les femmes qui lui plaisaient mais le monde féminin en général.

Il considérait l’univers féminin intrigant, mystérieux et séduisant et par reflet aux yeux du monde féminin il était vu comme un homme intrigant, mystérieux et séduisant.

Même les hommes du pays l’admiraient. Il possédait un certain magnétisme qui lui permettait de conquérir en peu de temps, même les femmes les plus difficiles et capricieuses grâce à son style naturel et entraînant. Il était riche, plaisant et chanceux.

Pour beaucoup de gens, mourir “ sans épouse” fut sa dernière chance"

Lisez l'histoire suivante

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Questo sito utilizza cookies tecnici e di profilazione e consente l'uso di cookies a "terze parti" che permettono di inviarti informazioni inerenti le tue preferenze. Se non desideri riceverli ti invitiamo a non navigare questo sito ulteriormente. Continuando la navigazione acconsenti all'utilizzo dei cookies. Scopri l'informativa e come negare il consenso. OK, chiudi